55e Festival
19 Août - 29 Août 2021

Grands récitals de piano et concerts avec voix jalonnent le 55e Festival de La Chaise-Dieu

La Chaise-Dieu retrouve son festival pour une 55e édition dédiée au partage et à la convivialité, dans ce havre de paix et de sérénité
qu’est l’abbatiale Saint-Robert mais aussi dans d’autres lieux
patrimoniaux remarquables de la Haute-Loire et du Puy-de-Dôme. En cette année du centenaire de la naissance de Georges Cziffra, le 55e Festival retrouve le répertoire pianistique, symphonique et sacrée qui fonde son identité musicale.

[Hommage à Cziffra]

À l’occasion du centenaire de la naissance de Georges Cziffra, initiateur du Festival en 1966, cette 55e édition s’ouvrira avec une journée spéciale d’hommage. Précédée d’un table-ronde à 18 h 30, à laquelle participeront Pascal Amoyel et Philippe Cassard, le concert d’ouverture mettra à l’honneur Cyprien Katsaris, brillant interprète et improvisateur, qui fut en 1974, l’un des tout premier lauréats du Concours Cziffra.

[Liszt, années de pèlerinage]

Après les Vingt Regards sur l’Enfant Jésus de Messiaen en 2017 et le Concerto pour piano de Grieg en 2019, Roger Muraro revient cette année en l’abbatiale pour un pèlerinage lisztien d’une grande profondeur poétique et aux multiples inspirations littéraires. Ecrit par Franz Liszt entre 1835 et 1839 lors de ses voyage en Suisse et en Italie avec sa muse Marie d’Agoult, ce cycle pour piano représente par son ampleur et son exigence, l’un des sommets du répertoire . (La réservation d’un ou deux concerts à l’unité est possible uniquement par téléphone auprès du service de billetterie du Festival au 04 71 00 01 16).

[The Angels]

Après une première invitation à Ambert en 2019, le chœur de chambre Les Métaboles investit cette fois l’abbatiale Saint-Robert pour un programme dédié à la musique chorale anglaise d’hier et d’aujourd’hui. De Byrd à Jonathan Harvey, en passant par Purcell et Britten, il vous invite à saisir au travers de ces œuvres mystérieuses et pleine de ferveur, la voix secrète et impalpable des anges !

[Passions vénitiennes]

Monteverdi, Cavalli mais aussi Lotti ou Caldara : c’est tout un pan de la musique baroque vénitienne que nous dévoileront Les Cris de Paris sur la scène intimiste du Théâtre du Puy-en-Velay. Très expressives, les œuvres choisies par Geoffroy Jourdain nous font entrer au cœur de la Cité des Doges, pour un  magnifique voyage entre sacré et profane.

Renseignements & Réservations auprès du Service Billetterie du Festival au 04 71 00 01 16 ou sur www.chaise-dieu.com 


Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


A voir également