53e Festival
22 Août - 1er septembre 2019

La Chaise-Dieu: Et au milieu coule une rivière…

Oh la belle idée! « Au fil de la Loire » c’est la balade musicale que proposait ce samedi 19 août Joël Suhubiette à la tête de l’ensemble Jacques Moderne.

Blog 4_3Balade immobile. Rien ne relie pourtant les œuvres au programme elles-même avec le plus long fleuve de France. Pour Joël Suhubiette, il faut chercher ce lien ailleurs : « d’abord avec les rois François 1er, Louis XII ou Anne de Bretagne qui ont marqué la Loire au XVIe siècle mais surtout avec les compositeurs Ockeghem, Busnois ou Mouton ». Ces compositeurs des XVe et XVIe siècles ont fait peu ou prou une partie de leur carrière au service de ces souverains installés dans leurs châteaux d’Angers, Blois ou Tours où siège aujourd’hui l’Ensemble Jacques Moderne.

Mais c’est bien en Haute-Loire que l’on embarque pour cette lente descente vers la mer. Un chant d’entrée composé en l’an 1100, et extrait du rare et précieux manuscrit du Puy-en-Velay, donne le ton. Suivent Kyrie, Gloria, Credo, Sanctus, Agnus Dei… le concert est conçu comme un office. La Loire vaut bien une messe !Blog 4_1

Quelle belle idée surtout d’avoir programmé ce concert en l’église St Gilles de ChamalièBlog 4_2res-sur-Loire. Pouvait- il en être autrement? La Loire frôle ici la magnifique église romane du village. De plus ces polyphonies ne pouvaient être mieux servies et rendues que par l’acoustique de l’édifice des XIe et XIIe siècles. Le festival ne s’y trompe d’ailleurs jamais qui toujours programme dans ce lieu cette musique vocale ancienne qui trouve sous ces voûtes un écrin sonore idéal. Le public ne s’y trompe pas non plus. Le concert de Chamalières-sur-Loire a ses fidèles qui pour rien au monde ne manqueraient le rendez-vous et remplissent chaque année les 250 places de la petite nef. Une fois encore leur attente n’aura pas été déçue. Barré par Joël Suhubiette, l’ensemble Jacques Moderne les a fait voguer vers le grand large.

Jean-Paul Vincent

(Photos : Bertrand Pichène)


Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


A voir également