53e Festival
22 Août - 1er septembre 2019

Un quatuor en hiver

Le Quatuor Diotima sera en résidence à La Chaise-Dieu du 13 au 19 mars

pour les 2e Rendez-Vous en Saisons du Festival.

Le Quatuor Diotima, familier de La Chaise-Dieu pour y être venu en 2012, 2013 et 2014, posera ses valises pour une semaine de résidence à l’Auditorium Cziffra, afin de se dédier au travail des 6 quatuors à cordes du compositeur hongrois Béla Bartok.

Grâce au soutien de la Caisse d’Epargne d’Auvergne et du Limousin et du Département de Haute-Loire, le Festival a souhaité associer ce moment de création artistique à des actions de sensibilisation en direction du public, avant de clôturer la résidence par un concert du Quatuor Diotima.

  • le 15 mars après-midi, une répétition sera spécialement ouverte aux élèves des écoles de musique de Haute-Loire inscrites dans le SDEA, et aux habitants du plateau de La Chaise-Dieu.
  • Deux matinées (16 et 17 mars) seront consacrées à des sessions pédagogiques en direction des collégiens de Haute-Loire : 160 élèves de classes de 6e et de 5e  sont attendus pour une découverte des secrets du quatuor à cordes, auprès des musiciens eux-mêmes et de leurs instruments. Le Festival leur propose ensuite de compléter cette approche par la présentation de son clavecin Frédéric-Bertrand, acquis en l’occasion de son 50e anniversaire.

En clôture de ce Rendez-Vous d’hiver, le Festival vous attend nombreux au concert final du Quatuor Diotima, qui interprétera les quatuors n° 1, 2, 4 et 6 de Béla Bartok. A l’entracte, une pause gourmande composées de délicieuses pâtisseries locales vous sera offerte.

Réservez dès maintenant!

Tarifs (pause gourmande inclue) : 30 € / 20€ tarif réduit*

* -28 ans, bénéficiaires de minima sociaux, adhérents à l’association Festival de La Chaise-Dieu


2 commentaires

Encore quelques jours et vous serez informés sur notre site ! Merci beaucoup

webmaster, le 05 mai 2017

QUEL sera le programme d'orgue du 8 au 11 Juin ?

Boyer Gérad et Claudine, le 25 avril 2017
Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


A voir également